Magazine Municipal

couv mag 219

Base Sports Nature

base sports nature lannion

Le service action culturelle de la Ville de Lannion a invité des élèves des établissements scolaires et des usagers de structures à vocation sociale lannionnais à partager leur ressenti de ce second confinement.

Que le confinement nous rende inquiet, créatif, méditatif ou perplexe, nous force à tourner en rond ou à nous rouler en boule, le détour des mots nous impose une distance, un temps d’arrêt pour réfléchir.

La musicalité et la poésie de ces paroles partagées nous donnent à voir des envies de rébellion et des doutes mais aussi des bouffées d’oxygène, d’optimisme, d’énergie.

Un grand merci aux participants qui, en osant s’exprimer, créent un espace de partage partout en ville, de Pen ar Ru à Buhulien, du centre-ville à Servel, etc.  Retrouvez très prochainement ces paroles déconfinées, à ciel ouvert sur les panneaux d’affichage électoral et dès à présent ci-dessous !

logo paroles deconfineesMerci à nos partenaires :

  • Accueil périscolaire de Woas wen
  • Animation de quartier Pen ar Ru
  • Centre social L’Horizon
  • Collège Charles Le Goffic
  • Collège et Lycée Saint-Joseph-Bossuet Lannion
  • Ecole Jeanne d’Arc
  • Ecole du Kroas Hent
  • Ecole primaire publique Pen ar Ru
  • EHPAD Hernot
  • EHPAD Sainte-Anne

Corona virus
Oublie -nous !
Nous ne voulons plus de toi !
Franchement, tu nous fatigues !
Il nous faut de l'air !
Nous voulons voir nos amis ,
Et nos grands- parents aussi !
Maintenant ,on veut
Entendre les oiseaux ,la mer,
Ne plus vivre en cage !
Tu nous décourages !
La classe de CM1B de l’Ecole Jeanne d’Arc

COVID 19
Opinions :
Nul
Fatiguant
Inégal
Négatif
Embêtant
Mémorable
Ennuyeux
Narcoleptique
Terrible
La classe de CM2B de l’Ecole Jeanne d’Arc

« Comme d’habitude, à l’aise et joyeux !...même si j’aimais l’école et mes copains. »
Léo , 7 ans

« Je me suis senti malheureux parce que je ne pouvais plus voir mes copains…surtout Maël ! »
Timéon, 7 ans

« Je me suis sentie malheureuse parce que je m’ennuyais … » 
Camille, 7 ans

« Je me suis sentie heureuse ! J’ai joué avec ma sœur et on a fait des jeux avec Papa et Maman. »
Lililou, 7 ans

« Je me suis senti bien parce que je jouais à la Play Station. »
Yliann, 8 ans

« Je me suis senti bien car j’avais le droit de jouer le soir !...et un peu triste car je ne voyais plus mes copains ! »
Maël

« Je me suis senti malheureux de ne pas voir ma maîtresse. »
Louis, 7 ans

« Je me suis sentie triste parce que les mamies sont fragiles ! »
Suzanne, 7 ans

« Je me suis senti trop bien parce que j’étais à la maison. »
Louca, 7 ans

« Je me suis senti malheureux parce qu’on n’avait pas école…Je ne voyais pas mes copains et copines et je ne voyais pas ma maîtresse. »
Lubin , 7 ans

« Je me suis sentie à l’aise mais en même temps…je ne pouvais pas voir mes copines. »
Djahz, 6 ans

« Je me suis senti bien ; j’ai joué aux jeux vidéos ! »
Maël Antoine, 8 ans

« Je me suis senti inquiet parce que je ne voyais pas ma famille et mes copains. »
Léon, 7 ans

« Je me suis sentie malheureuse parce que l’école était terminée ! « 
Azélys, 7 ans

« Je me suis senti triste parce que je ne pouvais pas jouer avec les copains. »
Azam , 7 ans

« Je me suis sentie heureuse car je me suis bien amusée avec mon frère. »
Lina, 7 ans

« Je me suis senti heureux parce qu’il n’y avait plus école et je faisais les devoirs avec ma maman. »
Marius, 7 ans

« Je me suis sentie heureuse mais en même temps bizarre car on ne pouvait plus faire ce qu’on faisait avant. »
Julia, 7 ans

« Je me suis sentie malheureuse car il n’y avait pas mes copines et inquiète parce que j’avais peur d’attraper le Covid 19 ! »
Soline , 7 ans

« Je me suis senti bien ! »
Gabin, 7 ans

« Je me suis senti seul, triste, joyeux…j’ai eu peur d’attraper le Covid et mourir. »
Marceau, 7 ans

« Je me sentais tout seul à la maison ! »
Kylian, 7 ans

« Je me suis sentie malheureuse parce que je voulais être avec mes copines. »
Amélia, 7 ans

« Je me suis senti heureux parce que j’ai bien joué avec mon frère. »
Mano, 7 ans

« Je me suis sentie heureuse parce que je jouais un peu avec mon frère. »
Elina, 7 ans

« Je me suis sentie seule sans mes amis mais un peu heureuse car il y avait mes frères ! »
Léa, 7 ans

« Je me suis sentie malheureuse sans mes amis. »
Adèle, 7 ans

« Je me suis sentie malheureuse parce que je ne voyais plus mes copines…et puis…j’aime bien travailler ! »
Cléo, 7 ans

« Ça veut dire qu’il y en a qui ont le Corona Virus et ce soir, il y a Emmanuel Macron qui parle ! »
« En fait, les gens, ils peuvent plus aller chez les gens ! »
« Il faut mettre un masque quand on se promène. »
« On reste à la maison parce qu’il y a le Corona Virus dehors ! »
« Si, il n’y a pas de trucs à manger dans les magasins, ils sont fermés ! »
« Il faut faire des attestations pour sortir ! Papa les garde dans ses poches pour sortir ou on peut faire sur son portable ! »
« Papa il a mis les téléphones et la tablette dans son bureau ! »
« Il faut une attestation pour ne pas se faire arrêter par la police ! »
Les élèves de moyenne Section

Ne blij ket din ar c’honfinamant peogwir ne c’hellomp ket mont er-maez estreget mont er skol !
Je n’aime pas le confinement parce que nous ne pouvons pas sortir sauf aller à l’école !
Suzanne, 10 ans

Siwazh, n’am eus ket kentelioù sonerezh na dañs ken !
Je n’ai malheureusement plus de cours de musique ni de danse !
Océane, 10 ans

Ar c’honfinamant : dipitus, trist, displijus !
Le confinement : regrettable, triste, contrariant !
Marilou, 10 ans

Ne blij ket din ar c’honfinamant peogwir ne c’hallan ket mont da welet tud ma familh ken, nec’het on !
Je n’aime pas le confinement car je ne peux pas aller voir mes proches, j’en suis attristé !
Raphaël, 10 ans

Fachet e oan e-pad ar c’honfinamant kentañ peogwir n’hon oa ket droed da vont da c’hoari gant hon mignoned met eürus on bremañ memestra peogwir e ya mat an traoù gant ma familh.
Je suis fâché pendant le premier confinement parce qu’on n’avait pas le droit d’aller s’amuser avec ses amis mais je suis heureux quand même maintenant que ma famille se porte bien.
Ewen, 10 ans

Torr-penn eo ar c’honfinamant-se ! C’hoant ‘ meus da lakaat ar maskl er boubelenn !
C’est agaçant ce confinement ! J’ai envie de mettre le masque à la poubelle !
Eloane, 10 ans

Fuloret on gant ar maskl peogwir e vezan o c’hweziñ !
Je suis en colère avec le masque parce que je transpire !
Félix, 10 ans

Saotrañ a ra ar maskl pa vez teuret war an douar !
Le masque pollue quand il est jeté sur la terre !
Sarah,10 ans

Ar c’honfinamant a lak ac’hanon da vezañ trist peogwir ne welan ket ma zud-kozh !
Le confinement me rend triste car je ne vois pas mes grands-parents !
Je suis triste mais contente d’aller à l’école !
Nina, 10 ans

Torr-penn eo un tammig ar c’honfinamant, ‘vel ma vefemp staget  !
Le confinement est un peu agaçant, c’est comme si on était attaché !
Klervi, 10 ans

Laouen on rak tadig a labour nebeutoc’h !
Je suis content car papa travaille moins !
Lilian, 10 ans

Ar c’honfinamant a zo trist evidon : ne c’hellan ket mont d’ar poull-neuial da skouer !
Le confinement est triste pour moi : je ne peux plus aller à la piscine par exemple !
Mathilde, 9 ans

N’eo ket plijus ar c’honfinamant !
Le confinement n’est pas plaisant !
Pauline, 9 ans

« A cause du Corona
Nous sommes confinés
On ne peut pas voir nos grands-parents
On ne peut plus aller au restaurant
Ni au cinéma »
Hugo, 9 ans

« Je dois rester confinée
Car je suis contrariée
Que ce virus
Ne nous lâche pas
Mais je ne baisse pas les bras »
Chiara, 9 ans

« On ne doit pas rester en contact
Et il faut garder le masque
Mais nous serons solides
Nous allons nous battre contre le COVID »
Nino, 9 ans

« Cahiers pourris aux flammes maintenant
C’est les ordis !!!!!
Ecole Virtuelle
Plus obligé de se lever TOT
YES !!!! »
Arthur, 9 ans

« Avec le confinement
Nous sommes en guerre a dit Macron
Faire ses devoirs à la maison
C’est bien
Mais sans les copines
A l’école tout est plus rigolo »
Zoé R., 9 ans

« Personne ne peut sortir :
c’est horrible.
Personne n’en peut plus du masque.
Cette crise est appelée COVID 19 parce qu’on l’a découverte en 2019. »
Celian, 9 ans

« Prendre bien soin de nous
Garder notre masque
Ne pas aller à la plage
Mais c’est pour notre bien
Qu’on reste confiné »
Emma, 9 ans

« Rester à la maison
Mais dehors si t’es au moins à 1 mètre
Ne pas se toucher
Ne pas se faire de bisous
Garder le masque »
Timéo, 9 ans

« Confinement
On préfère se balader,
On préfère faire d’autres choses,
Mais pas ça. »
Marie, 9 ans

« C ’est ne plus aller où on veut
Ne plus voir sa famille
Faire le sapin tout seul
Ne plus voir ses amis
Manger tout seul »
Chanel, 9 ans

« C’est ne plus pouvoir aller où on veut.
Ne plus pouvoir voir ses proches.
Être seul.
Travailler à la maison. »
Raphaël, 9 ans

« On est confinés.
Tout le monde est fâché.
Le masque, on doit le porter.
Et chez nous on doit y rester. »
Nathan, 9 ans

« Le confinement c’est ennuyant
On ne voit pas beaucoup de gens.
On ne retrouve pas ses amis.
On ne fait plus de surprises. »
Ethan, 9 ans

« Le confinement
C’est charmant
Mais quand même soûlant.
Il existe des masques
Oui, ça, ça m’agace !
Mais quand même il faudrait dire
Arrête virus !
Mais bon, on se calme !
Sinon le vent brame. »
Kyria, 9 ans

« Confinement, confinement merci d’être parti, on peut enfin prendre notre temps. Sur mon ilôt, sur mon refuge, je peux enfin le quitter parce qu’on est libéré. »

« Cour Objet Nul Fatiguant Intéressant Normal Enorme Masque Enerver Naturel Temps »

« Je reste à la maison même si il fait beau à cause de la covid 19. »

« Le confinement énervant vole à mes côtés. »

« Corona virus : Covid19 Information Feuille de sortie Identification Nerveux Ennuyeux Mains à laver E Natation Tests »

« Cuisine Occuper Nécessaire Fou Impatient Négatif épuisant Ménage Extrême Nul Tristesse »

« confinement ennuyant pas marrant »

« Confiner Ombre Nul Fatiguant Imagination Négatif Enfermer Maison Ennuyant Non marrant Transaction »

« Confiner Oppressant Nul Fatiguant Imagination Non marrant Enfermer Maison Ennuyant Normal Transaction »

« Confinement égal plus de kayak.
La grammaire est malade car elle a serré la main du verbe avoir qui se cache avec le masque de son coiffeur fait en rideau bleu. Les rappeurs sortent de nouveaux clips car ils ont plus de temps. »

« Content Organisé Naturel Fatiguant Intelligent Nouveaux Ennuyant Monstre Enfermer Nerveusement Taper »

« Hey ! Le confinement ! Tu me tues !
Le confinement me rend le cerveau foggy !! »

« Cuisiner – Occuper – Nager – Famille – Inventer – Nettoyer – Ecole – Maths – Ennuyant – Noter – Télévision »

« Confinement ! Enfermé pendant au moins un an ! »

« Pas content – Attendre – Non marrant – Dangereux – Épidémie – Maison – Impatient – Enfermer »

« Ennuyant, pas marrant, mortel, embêtant, c’est ce que j’ai retenu du confinement ! »

« Confinement – Obsédé – Nul – Flippant – Ignoble – Normal – Embêtant – Mal vécu – Ennuyant – Non marrant – Trop nul »

« Confinement Obsédant Négatif Flippant Imaginaire Nouveauté Educatif Maniaque Ennuyant Nuage Tue »

« Conflit Ordonné Naturel Fatiguant Imprévu Nouveau Echec Muraille Enfermer Nerveux Taper »

« Enfermé en famille, on reste tous unis. »

« Même si on a pas le droit de sortir, on évite le pire. »

«  Le virus m’embête, il nous entête, et touche toute la planète. »

« Le virus s’embête à nous prendre la tête. »

« Marre du confinement mais il finira bien à un moment. »

« Très ennuyant le confinement, déprimant le confinement. »

« Nul le confinement mais on a du temps. »

« Marre de la pandémie mais on reste en famille. »

« Le confinement me monte à la tête, j’ai envie qu’il s’arrête. »

« Amusant le confinement, tous en famille on reste uni. »

« .Hey, le confinement TUE m’ennuie. »

« Enfermé mais protégé. »

« Confinement énervant mais on en sortira tous vivant. »

« Ce bip de virus nous foggy le cerveau. »

« Obligés de porter des masques à cause du COVID 19 au travail, à l’école et au magasin.
PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE »
Jade, 9 ans

« On est obligé de garder le masque et je n’aime pas. On ne peut pas faire des déplacements. Mais maintenant je suis créatif à la maison. »
Clovis, 9 ans

« A cause du confinement on ne peut pas voir ses copains. On porte le masque. On ne peut pas aller dans les magasins. »
Lucas, 9 ans

« Porter le masque en dehors de la maison
Ne pas pouvoir voir ses amis
Devoir se déplacer avec une attestation »
Naël, 9 ans

« En confinement c’est beaucoup plus dur de travailler. »
Alexis, 9 ans

« Le confinement, ça m’évoque le blocage de plein de choses : ne pas sortir, ne pas rencontrer les gens, ne pas voir le paysage. »
Yanni, 8 ans

« Le mot confinement me fait repenser à : plein de devoirs, plein de souvenirs et on ne pouvait pas sortir. »,
Clémence, 9 ans

« Pour moi, un confinement c’est des jours de repos. »
Alice, 9 ans

« Le confinement : on n’a pas d’école, on ne peut pas sortir dehors, on peut qu’aller faire les courses. »
Axel , 9 ans école Jeanne d’arc

« A la fin du mois de mars, je devais aller au cinéma voir mon film préféré. Mais avec le covid 19 je ne pouvais pas. »
Maël, 9 ans

« Le confinement, c’est pas ce que j’imaginais. En vrai, le confinement c’est : faire les devoirs le matin et après on est pénard. »
Jared, 9 ans

« Le confinement, c’est un peu embêtant !
On ne peut plus jouer avec les copains !
On peut juste travailler, sans rigoler, sans récré. »
Chloé, 9 ans

« Le confinement c’est comme si la Terre s’arrêtait totalement parce que plus d’école, plus de magasins... »
Elsa, 9 ans

« Le confinement pour moi c’est pas des vacances. Il y en a qui pensent que ce sont des vacances, mais c’en est pas. On travaille soit sur école directe soit à l’école. »
Jason, 9 ans

« Je m’ennuie à la maison » «  Je joue plus avec maman » « Rien de changé »

« J’ai plus joué avec mon cousin » « Papa a eu le corona » « Je déteste le virus »

« Le coronavirus part loin dans l’espace grâce au confinement »

« Je peux plus aller au manège, ça m’ennuie trop de rester à la maison »

« Ca m’embête de ne pas pouvoir sortir longtemps »

« Je peux + jouer avec maman, le confinement ça nous a beaucoup rapproché »

« J’en ai marre de me laver les mains et de mettre mon masque »

« Ras le bol des masques » « C’est chiant le confinement »

« Le masque me fait mal aux oreilles »

« Le masque, le confinement et se laver les mains c’est relou »

« Y’a de l’air dans mon masque, j’en ai marre »

« J’aime pas le coronavirus »

« On n’en veut plus du gel hydro-alcoolique ! »

« J’adore Poppi ! » « Demain on est à la maison »

« Y’a pas école pendant le confinement »

« Le masque j’aime pas »

« Coronaminus » « Je déteste le corona à cause de lui mon papi est mort »

« J’aime pas le covid, quand je suis chez mamie je peux pas lui faire de bisous »

« C’est nul on peut pas aller au magasin »

« Le covid c’est nul : on peut pas se rejoindre pour faire une teuf »

« C’est nul le confinement : on doit mettre les masques à l’école »

« A cause du coronaminus et du masque on a des boutons »

« Moi j’ai bien aimé le confinement car j’ai pu jouer avec mes jouets et regarder la télé »

« Le confinement c’est nul : on peut pas se promener et aller au parc » 

«  J’en ai marre du masque, j’peux pas respirer ! »

« Comment va devenir notre monde ? »

« Arrêtez ce b****l ! J’peux pas sortir les poubelles »

« J’en ai marre d’entendre dire qu’il y a des gens malades »

« Le confinement c’était plutôt bien mais un peu inquiétant ! »
Charles, 10 ans

« C’était très compliqué de ne pas voir mes amies ! »
Margaux , 10 ans

«  Je n’ai pas aimé car je ne voyais pas mes copines. « 
Julie, 10 ans 

« La solitude du confinement m’a pesée. »
Milo, 10 ans

« Le confinement, c’était long… J’avais peur pour mes grands-parents. »
Rose

« Confinement : inquiétude, maladie. »
Lysandre, 10 ans

« Côté positif du confinement : la nature a repris ses droits. Côté négatif : certains ont perdu leur travail. »
Bogdan, 10 ans

« Le confinement était ennuyeux mais notre président a fait ça pour notre sécurité, alors tenons le coup ! »
Clara, 10 ans

« J’étais inquiète pour ma famille pendant le confinement. »
Emilie, 10 ans

« Pendant le confinement j’ai bien dormi. »
Léni, 10 ans

« C’était compliqué de travailler sans les maîtresses. »
Emma, 10 ans

« Je me suis rapprochée de mon frère pendant le confinement. »
Léa, 11 ans

« C’était nul car on ne pouvait pas aller à l’école ! »
Zacharie, 10 ans

« Le confinement, souvent je n’aime pas parce que on ne peut plus aller voir nos copains.
Si on ne les voit plus on ne peut pas les aimer. »
Matthieu, 9 ans

« On reste en pyjama toute la journée. Ce qui m’embête, c’est qu’il n’y avait jamais de pâtes dans les magasins. »
Margot, 9 ans

« Le confinement c’est long et ça nous écarte du monde, mais ça nous laisse le temps de penser, de jouer … Même si c’est compliqué pour les commerces … »
Emeline, 9 ans

« Voyons le bon côté des choses. Le confinement permet de se retrouver en famille. Quand nous nous retrouverons, nous serons encore plus heureux !
Sarah, 9 ans

«Le soleil brille et m’attire
Mais je ne peux pas sortir
Voilà mon chat qui court dehors
Et qui n’envie pas mon sort. »
Maï, 6e

« Dans ma demeure, je reste à attendre qui ? quoi ?
Mais si ! C’est le soleil qui me fait des clins d’œil sournois. »
Ethan, 6e

«  Je n’aime pas du tout le confinement
On essaie de tuer le temps mais c’est agaçant !
Vive les longues balades au bord de la mer
Quand sonnera la fin de l’hiver ! »
Jean Baptiste, 6e

« Dans ma main, se tient un livre d’or,
mais mes yeux s’échappent et regardent dehors ! »
Abel, 6e

«  Le confinement c’est tout le temps nul
On ne sort pas et on fait des bulles,
Comme j’ai hâte de retrouver Jean et Jules,
Pour m’amuser sous la canicule. »
Matthieu, 6e

« Je suis à la maison et j’essaie d’être créatif,
Mon imagination me laisse tout pensif.
Je suis à la maison mais je ne suis pas fautif
Si mon esprit s’envole dans l’air vif. »
Jade, 6e

« Je n’en peux plus, je ne vois personne
J’ai une grande maison mais personne n’y sonne
Autour de chez moi les champs m’environnent
Mais dans mon cœur, c’est l’orage qui tonne ».
Lisea, 6e

« Pendant le confinement, je suis restée chez moi
J’ai travaillé, retravaillé mais je ne sais plus quoi
’ai écouté les gens parler la langue de bois
Sur l’épidémie, ils n’en savaient pas plus que toi ! »
Malo, 6e

« L’école est fermée
Les tables s’ennuient
Le tableau est triste
Nos parents sont fatigués
On est confinés »
Albane, 11 ans

« Peur n.f : Sentiment ressenti lors de la pandémie Covid 19 »
Timéo, 11 ans

 

C comme les copains que je ne vois plus
O comme l’œil que je ne peux plus jeter sur la feuille du voisin
N comme Nicole ma mamie qui me manque
F comme la fin tant espérée de la maladie
I comme infect quand je m’ennuie
N comme Nestor mon chien qui ne pense qu’à sortir
E comme les exercices que je ne fais qu’à moitié
M comme maman tellement inquiète pour son travail
E comme les erreurs que font les grandes personnes
N comme nul car le confinement l’est
T comme trésor car finalement la vie en est un ! 
La classe de 6e du Collège Saint-Joseph-Bossuet Lannion

Covid-19
On n’est plus libre !
Nous n’allons plus à l’école …
Faisons du travail à la maison !
Il faut se laver souvent les mains.
Ne plus faire de bisous.
Être en famille.
Masques obligatoires !
Ennuyeux de ne plus être avec les copains !
Nous retrouver bientôt…
Tous ensemble…
Les élèves de CE2, Ecole Pen Ar Ru

On écrit sur les murs
les mots du confinement,
le travail avec notre Maman  !
C’était dur ,fatiguant
et parfois épuisant.
Le Jardin c’était bien
heureusement ! 
La classe de grande section de l’école Jeanne d’Arc

Partout
autour de nous,
le silence des Copains
ça c’est pas bien.
On a tenu l’ coup
en patientant,
mille mercis
à nos Parents !
La classe de grande section de l’école Jeanne d’Arc

« Confiné, assassiné par l’ennui de l’épidémie
L’école ne fait plus de bruit à cause de la pandémie »
Julian, 11 ans

« Billets d’avion, non, coincés à la maison
Confinement, ennuyant
2019, naissance du Covid 19
Coincé dans ma maison, dans ma prison »
Tamatoa, 11 ans

« Plus rien ne vit
Plus un mot
Rien
Plongés dans la pénombre du silence
La nature s’est arrêtée
Au déconfinement tout est reparti
La vie, la nature, la lumière »
Ronan, 11 ans

« Enfermé chez soi
Les cartables oubliés
L’école est fermée »
Esther, 11 ans

« De l’ennui
Du travail bien fourni
Nous avons été pensifs
Et créatifs »
Louis et Nina, 11 ans

« A la fois contente et en colère
Les questions trottaient dans ma tête
Est-ce qu’un jour je reverrais mes amies ?
Est-ce que l’école reprendrait ? »
Laura, 10 ans

« Enfermé
Confiné
Revoir les visages
Et tourner la page »
Robin, 11 ans

« Confinement
Les cahiers s’ennuient
Le cartable respire sans bruit
Allongée sur le canapé tu te demandes
Quand l’école va recommencer »
Eugénie, 11 ans

« Une expérience qui nous montre une nouvelle face de la vie. »
Jules , 12 ans

« Le confinement c’est râlant, le déconfinement c’est plaisant. Pour le bien être planétaire, il faudrait
mieux se taire et se retrouver en bonne santé. »
Laure,12 ans

« La vie est plus belle quand on peut en profiter. »
Léa, 12 ans

« Je n'ai rien fait sauf jouer à la PS4. C'est fou comme j'ai cuisiné.
Le masque commence à m'étouffer, mais je préfère ça plutôt que de décéder. »
Ryan, 17 ans, Issa, 18 ans, Denovane ,16 ans

« Pendant le confinement, j'ai choisi de changer de filière pour partir en cuisine. »
Auguste, 17 ans

« Qu'est-ce que je vais faire ? »
John, 17 ans

« On a pas le droit de sortir
Mais quand est-ce que ça va finir ? »
Mathys, 16 ans

« Pu**** ! J'ai oublié mon masque ! »
Youenn, 18 ans

C’hoant ‘m eus da vont er-maez, mont da welet Mamm-gozh ha Tad-kozh : ar pep gwashañ eo !
J’ai envie de sortir, d’aller voir Grand-mère et Grand-Père : c’est le plus pénible !
Coraline, 9 ans

Kazus eo ar maskl !
Le masque est désagréable !
Emma, 9 ans

Blam’ d’ar c’honfinamant ne wellomp den ebet ken !
A cause du confinement, nous ne voyons plus personne !
Florian, 9 ans

Ne vo ket posubl ober Nedeleg gant tout ar familh na ma deiz-ha-bloaz !
On ne pourra pas fêter Noêl avec toute la famille ni mon anniversaire !
Ewen 9 ans

Laouen on peogwir e c’hellan mont d’ar skol !
Je suis contente parce que je peux aller à l’école !
Jeanne, 9 ans

Ar c'honfinamant a zo kasaus, peogwir ne c'hellan ket mont da vac'hegañ, d’ar poull-neuial, d’ar gentel violoñs, d’ar gentel tresañ.
Le confinement c’est pénible parce que je ne peux aller à l’’équitation, à la piscine, au violon, au dessin.
Louison, 9 ans

N’hallomp ket mont da welet hon mignoned ! Trist on !
On ne peut pas voir nos amis ! je suis triste !
Eve, 8 ans ½

Trist on !
Je suis triste !
Gwenaël, 8 ans, Jeanne d’Arc

Aon ‘ meus ! ne c’hellin ket mont da welet Tad-kozh ha Mamm-Gozh evit Nedeleg !
J’ai peur ! je ne pourrai pas aller chez Papi et Mamie pour Noël !
Ninnog, 8 ans

Ar c’honfinamant a zo un dra a zifenn ac’hanomp da vont da bep lec’h !
Le confinement nous empêche d’aller partout !
Alice, 8 ans

Huñvreal a ran e zaio kuit ar c’horonavirus !
Je rêve que le coronavirus s’en aille !
Lilya, 8 ans

Nec’het e oan o chom hep mont er maez, trist ivez da chom hep gwelet ma mignoned e-pad ar c’honfinamant kentañ!
J’étais inquiète de ne plus aller dehors, triste de ne pas voir mes amis pendant le premier confinement !
Juliette, 7 ans ½

Ne blij ket din ar c’honfinamant !
Je n’aime pas le confinement !
Louis, 7 ans

Trist on !
Je suis triste !
Ewenn, 8 ans

« Le couvre-feu me rappelle la guerre et l’époque douloureuse de l’absence de mon père .
L’angoisse, l’isolement, l’absence, mais cette fois avec le téléphone et sans privation. »
Yvette, 91 ans

« Je pensais que le dé-confinement aurait été très agréable pour tout le monde. Trop de jalousies et d’agressivités se sont installées entre résidents »
C.A, 84 ans

« La 1er fois était plus difficile couper d’autres résidents, seule dans le studio en compagnie de livres, télé, tablette pour me distraire, m’instruire et savoir l’évolution de la pandémie. »
Francine, 83 ans

« La fin proche de ce dernier confinement si drastique et surprenant, me remplit de joie ».
Geneviève, 86 ans et demi

« Enfermé, seul, « comme en prison ». le plus malheureux c’est de ne pas pouvoir aller dehors et marcher. »
Marc, 84 ans

« J'ai pensé à "l'occupation", mais c'est pas pareil... »
Yvette, 101 ans

« Seule, enfermée dans ma chambre, c'est terrible ! »
Marie 85 ans

« Pour moi, cela c'est très, très bien passé. Et puis il y avait toujours quelqu'un qui passait... »
Jocelyne 82 ans

« Je rêvais de pouvoir laisser ma porte entrouverte »
Charlotte 90 ans

« Il est invisible alors d'où ça vient, où ça va ?? »
Jacques 94 ans

«Mettre le pied dehors !»
Colette 91 ans

« Je me souviens d’avoir eu peur mais je me souviens aussi d’avoir beaucoup jouer à la maison. »
Eliott, 8 ans

« Je me souviens que je ne pouvais plus aller dans les magasins mais je me souviens aussi avoir dessiné avec ma sœur Nida ».
Nésil, 8 ans

« Je me souviens que je ne pouvais plus aller jouer dehors avec mes copines mais je me souviens aussi que je regardais tout le temps la télé avec mes sœurs. »
Diarra, 8 ans

« Je me souviens que je n’allais plus au marché avec maman mais je me souviens aussi de m’être amusée avec ma famille . »
Amel, 8 ans

« Je me souviens que mon frère n’arrêtait pas de m’embêter mais je me souviens aussi des énigmes de la maîtresse sur le téléphone et des messages de mes amis. »
Eline, 8 ans

« Je me souviens que je n’ai pas pu aller à l’anniversaire de Tristan mais je me souviens aussi que je lisais des histoires à mon frère et ma sœur. »
Leïla, 8 ans

« Je me souviens de mes jeux de cartes avec mon grand frère. »
Farah, 8 ans

« Je me souviens que je n’ai pas pu aller me promener mais je me souviens aussi des parties de jeux de société avec mes parents. »
Nasym, 8 ans

« Je me souviens que je n’ai pas pu aller en Arménie mais je me souviens aussi avoir joué aux cartes avec mon frère. »
Hacob, 8 ans

« Je me souviens que je ne voyais pas mes copains mais je me souviens aussi de ma cabane dans les arbres près de mon jardin. »
Tristan, 8 ans

« Je me souviens que je me suis ennuyé mais je me souviens aussi d’avoir fait du dessin avec ma maman. »
Kyllian, 8 ans

« Je me souviens que je ne suis pas allé à l’anniversaire de mon cousin mais je me souviens aussi d’avoir joué en famille. »
Yanis, 8 ans

« Je me souviens que mes amis me manquaient et l’école aussi. »
Liah, 8 ans

« Je me souviens que je ne pouvais plus aller aux courses mais je me souviens aussi d’avoir rigolé avec ma maman. »
Lise, 8 ans

« Je me souviens que l’école me manquait mais je me souviens aussi des moments avec maman quand nous faisions de la pâtisserie. »
Solal, 8 ans

« Je me souviens que je ne suis pas allé voir mes grands-parents mais je me souviens aussi des jeux avec mon papa dans ma cabane. »
Douaine, 8 ans

« Je me souviens de la frustration ressentie face à mon ordinateur mais je me souviens aussi de la joie de retrouver les messages de mes élèves. »
La maîtresse de la classe de CE2

« Le pays s’est arrêté
L’école s’est arrêtée
Mon cœur s’est arrêté.
Quand le déconfinement est arrivé,
Les enfants ont crié :
Liberté ! »
Erell, 11 ans

« Confinés, masqués
Ennui, retour de la vie
Liberté, envolée »
Louann, 11 ans

« Enfermés dans la maison
Confinés dans le salon
Avec pour seul compagnon,
Le voisin sur son balcon »
Jeanne, 11 ans

« Enfermés à la maison
Les masques envahissent les tiroirs
Le cartable sous le lit plein de toiles d’araignées »
Enzo et Brieuc, 11 ans

« Confinement pour moi emprisonnement
L’épidémie je la voulais finie
Coronavirus va-t’en
Dame nature, détruis cette pourriture »
Alan, 11 ans

« L’ennui nous nuit attestations c’est parti.
Attestation pour sortir
Attestation pour revenir
Attestation pour travailler
Attestation pour jouer. »
Axel et Alban, 11 ans

« La vie continue, toujours aussi magnifique
Le confinement est terminé, je crie « Liberté » »
Maïna et Timéo, 11 ans

« L’école s’ennuie
Plus de bruit
Plus d’élèves
Dans le self
Les professeurs s’ennuient
Plus de bruit !
Dans la classe,
Rien ne se passe ! »
Marion, 11 ans

« Dans la nuit, fuyez l’épidémie !
Cachés derrière les gouttes de pluie
Contaminés par l’ennui
L’école reste sans bruit
La maladie s’est enfuie
L’homme se réjouit
Et la vie se poursuit »
Envel, 11 ans

« L’école est fermée
Les enfants confinés
L’école à la maison, quelle restriction !
Quand le confinement s’arrêtera
Nous crierons … Hourra ! »
Martin, 11 ans

« Bravo aux infirmiers !
De nous avoir aidés,
D’avoir tout donné,
De ne pas avoir abandonné »
Constance, 11 ans

« Bouches recouvertes, mais qu’avons-nous dans nos têtes !
Une chose vécue mais pas forcément voulue
Notre cœur déçu, notre famille perdue
On se voit en visio, et d’autres de là-haut
Cette proximité efface nos mots »
Anna et Elodie, 11 ans

« Liberté échappée
Ecole désertée
Amitié éloignée »
Sterenn, 11 ans

« Tous confinés
Tous désespérés
Tous angoissés
Tous enfermés »
Clémence, 11 ans

 « Pour moi, le confinement se passe très bien même si on ne peut pas sortir. »
Constance, 13 ans

« Il a développé une certaine confiance en moi et de la patience même si c’est long et agaçant. Il faut s’adapter et attendre. Ça finira par passer. »
Lizig, 13 ans

« Le virus : cette chose était inconnue il y a 2 mois. Aujourd’hui, nous sommes confinés. 2 mois sans rien faire, ne pas bouger, s’ennuyer, être oublié. »
Iwan, 13 ans

« Le confinement s’est montré révélateur de passions, il a également fait remettre en question beaucoup de choses. »
Zia, 13 ans

« Le confinement m’a montré que je tenais beaucoup à ma famille proche quand je n’étais pas avec eux. »
Glwadys, 13 ans

« Le confinement m’a apporté beaucoup d’idées »
Maëlys, 13 ans

« Le confinement a été une source d’apaisement »
Clara, 13 ans

« C’était super cool, on se levait et couchait quand on voulait »
Rose, 12 ans

« Le confinement c’est la solitude »
Mathilde, 13 ans

« Le confinement m’a prouvé que mes amies étaient une partie de ma vie et ma famille aussi. »
Zoé, 13 ans

« Ca m’ennuyait parfois »
Erwan, 12 ans

« Moi, le confinement ne m’a pas affecté. J’ai trouvé ça bien, sauf que je n’ai pas pu faire de sport ».
Jan, 14 ans

« Ca a des avantages et des inconvénients : On ne voit pas nos potes mais on peut se lever tard. »
Julianne, 12 ans

« Vrai confinement, parce que là, on est pas prêt de s’en débarrasser ! »
Evan, 11 ans,

« C’est nul »
Katherine, 12 ans

« C’était chiant »
Zoé, 12 ans

« J’étais bien chez moi »
Enzo, 14 ans

« Je l’ai bien vécu parce que je n’étais pas en cours »
Enzo, 12 ans

« Le confinement : - très peu gênant – un peu long pour le travail
Pour les règles à respecter : J’y suis habituée et ce n’est pas dur à appliquer »
Julia, 12 ans

« Super cool ! On restait chez soi et on finissait les cours à 11h30 alors qu’on commençait à 9h. »
Pierrick, 11 ans

« Très ennuyant et chiant. On commençait à 10h30 et on finissait vers 12h13 mais ça, c’était plutôt bien. »
Romain, 11 ans

« Le confinement est ennuyant car on ne voit pas nos amies »
Zoé, 13 ans

« Le confinement c’est chiant car on ne voit plus personne. »
Louise, 13 ans

« Lors du premier confinement, c’était difficile. Le deuxième aussi mais franchement, on s’y habitue. »
Elouan, 11 ans

« Il y a beaucoup moins de magasins ouverts. On ne peut pas aller plus loin que 20 km. »
Youenn, 11 ans

« C’est dommage parce qu’on a école et le masque est aussi gênant. »
Trévor, 11 ans

« J’ai été triste de ne pas voir mes amis. J’aurais aimé qu’il n’y ait pas la Covid donc j’ai passé mon temps à lire. »
Anaïs, 11 ans

« Je me suis ennuyée et j’étais triste de ne pas revoir mes amis. »
Margot, 11 ans

« Le CONFINEMENT : Je ne m’amuse passions »
Lisa, 11 ans

« Je préfère ce confinement à l’autre parce ce que ce coup-ci on peut aller au collège, on peut plus sortir du coup c’est meilleur. »
Francois-Matéo, 11 ans

« Le masque est très déplaisant et puis, c’est très compliqué de respirer. »
Mathis, 11 ans

« Je l’ai bien vécu parce que je n’étais pas en cours. »
Enzo, 12 ans

« Le confinement est très difficile car pour le travail on peut pas avoir d’explication des profs. Le confinement j’aime pas ça. »
Cyrielle, 13 ans

« Le confinement a développé ma créativité dans le sens où j’ai beaucoup dessiné, peint… Je dois être associable car mes amis ne m’ont pas manqué. »
Suzanne, 13 ans

« Le corona, c’est comme les rats, on n’en veut pas »
Noan, 13 ans

« Il ne sert à rien comme tout le monde sort. En plus, on peut pas faire de sport du coup c’est vraiment claqué au sol. »
Noah, 13 ans

« Le confinement me gonfle »
Camille, 13 ans

« Le confinement c’est un peu chiant mais on s’adapte comme des acrobates ! En plus personne le respecte, LOL ! »
Mahaut, 13 ans

« Le confinement c’est super chiant et nul. On peut rien faire et à cause de lui on n’aura pas notre brevet. »
Ambre, 13 ans

« Confinement tu m’ennuies nous restons à la maison fini les copains mamie me manque et papi aussi Covid tout pourri. »
Albin, Nathan, Guillaume, 9 ans

« Côté maison ça ne change pas, on reste dedans, ne serait-ce pas notre nouveau slogan : « faudrait pas tomber malade ! »Il serait bête de ne plus évoluer ! Nous en avons marre nous les enfants ! »
Léonard, 9 ans

« Covid1
On se lève à midi
Nous en avons marre !
Fini le sport
Irrités par les masques
Néant
Masque
Et
Ne
Te plains pas ! »
Yuna, Erwann, Lucas, 9 ans

« Il n’y a personne dans les rues par contre ma maison est pleine !Il jardine, elle lit, il télétravaille ,on joue. »
Margot, Camille, Florane, 9 ans

« Masque toute la journée
Aller au drive
Skier est peut-être fichu
Quand la quarantaine te prive de tes grands-parents
Ultime maladie
Europe confinée »
Aloïs, Adam, 9 ans

« C’est une nouvelle guerre, mais pas de militaires, que des infirmières. Finies les soirées entre copains, s’ennuyer devant une tranche de pain. En quarantaine, la vie pleine de haine. Les copains sont loin on les voit moins. »
Apolline, Olivia, Elise, 9 ans

« Le confinement inattendu, inhabituel, effrayant, mais ainsi nous avons fait l'une des choses le plus difficiles, donc nous nous sommes rencontrés avec soi-même » ,
Tamari

«  Entre la tristesse et mon âme créative un chamboulement d’émotions »
Steffy, 49 ans

 

« C’est énervant de porter le masque, je ne peux pas aller jouer chez mes copines »

« Le confinement c’est pourri ! Je déteste le coronavirus ! » 

« J’aime bien le confinement parce qu’il y a plus de vacances »

«  Y’en a marre du masque ! De ce confinement ! Je veux retourner jouer chez mes copines ! » 

« J’en ai marre du coronavirus parce qu’on n’a plus le droit de ne rien faire...du sport, jouer avec les copains. ARRÊTEZ B****L ! »

« Le gouvernement t’es énervant car tu nous fais porter des masques et c’est chiant »

« C’est saoulant de porter 3 masques par jour » « Les masques je n’aime pas, mais le corona m’a fait grandir »

« J’ai aimé le confinement car j’ai pu faire mes devoirs dans mon lit »

« Le confinement était bon car je n’allais pas à l’école »

« C’est pas bien, on ne peut pas enlever les masques » « 6 mois pas d’école dans mon lit »

« Le rythme à la maison c’était mieux » « C’est chiant de porter les masques »

« Le c*****d virus m’a rendu Béchtar (chtarbé) « 

« C’était mieux les devoirs à la maison, y’avait les réponses »

« C’était bien le confinement je pouvais jouer à la play »

« Le confinement j’ai aimé car tranquille à la maison »

« J’ai pas aimé car on ne voyait pas les amis »

« Télé et tablette SUPER !! »

« J’ai pas aimé l’école à la maison tous les jours »

« Définition du covid : M***E »

« ça a été très long le confinement »

« Le covid est tout pourri »

« J’en ai marre du covid »

« On ne peut plus jouer avec nos copains « 

«  J’ai aimé le confinement : j’ai joué avec mon chien et j’ai pu profiter de mes parents »

« Le corona je ne l’aime pas, Le covid il est à l’heure, il porte malheur, Le confinement c’est enquiquinant, Le covid ne fait que du vide »

Hôtel de Ville

Place du Général Leclerc
22303 Lannion

Tél : +33 2 96 46 64 22
Fax : +33 2 96 37 17 03

Du lundi au vendredi
8h 12h - 13h30 17h30
Le samedi 9h 12h

Etat Civil

Lundi Mardi Mercredi et Vendredi:
8h-12h / 13h30-17h30.
Jeudi: 8h-12h.
Samedi: 9h-12h.
Passeports et cartes nationales d'identité : uniquement sur rendez-vous.

Webencheres

Ventes aux enchères des occasions de la ville de Lannion.

logo webencheres

Espace familles

Ce portail présente de nombreux avantages : démarches simplifiées, informations personnalisées, paiements sécurisés en ligne, accès 7j/7 et 24h /24.

bandeau espace famille lannion

https://www.espace-citoyens.net/ville-lannion/

Notre politique de protection de vos données personnelles évolue conformément au nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) adopté par le Parlement européen et entrant en vigueur le 25 mai 2018.
Ok