Service Urbanisme

ic assessment grey600 36dpEspace administratif et social de Kermaria
11 boulevard Louis Guilloux
22300 Lannion
02 96 46 78 20
02 96 46 43 64

Horaires

Fermé au public
le mardi

Lundi mercredi jeudi :
8h30-12h
13h30-17h
Vendredi :
8h30-12h
13h30-16h30

Magazine Municipal

2018 06 couverture mag Lannion lannuon 214

Base Sports Nature

base sports nature lannion

Urbanisme Lannion

Plan local d'urbanisme


Lire la suite

Vente de terrains en lotissements communaux


Lire la suite

Requalification urbaine de Ker-Uhel


Lire la suite

Requalification urbaine d'Ar Santé


Lire la suite

Vie des entreprises


Lire la suite

Réaliser des travaux


Lire la suite

Présentation

Ar Santé ancien est un des premiers quartiers de logements sociaux construit à Lannion, avec le quartier de Pen Ar Ru. Érigé en 1965, il comptait 127 logements. Il est idéalement placé à la proche périphérie du centre ville, et à proximité immédiate du carrefour Saint Nicolas et de ses quelques commerces de proximité. Un diagnostic global de l'habitat social mené à la fin des années 90 sur Lannion a mis en évidence la vétusté du parc HLM et malgré sa bonne insertion dans le tissu urbain le quartier souffrait d'une forme de « repli sur soi ». Afin d'enrayer ces difficultés (vétusté, cadre de vie, image du quartier), Côtes d'Armor Habitat et la Ville de Lannion ont décidé de mettre en œuvre un programme de requalification urbaine.

Cette opération fait l'objet de trois types d'interventions :

  • Un travail sur le bâti mené par Côtes d'Armor Habitat,
  • Un travail sur les espaces extérieurs mené par la Ville de Lannion,
  • Un accompagnement des habitants pour aider au changement mené par Côtes d'Armor Habitat, la Ville de Lannion et les partenaires institutionnels (le Centre social et la Caisse d'Allocations Familiales, le Conseil Général, le Centre Communal d'Action Sociale,...).

Genèse du projet :

Le programme de requalification urbaine de Lannion a été présenté au titre de l'ANRU (Agence Nationale du Renouvellement Urbain). Compte tenu de la petite taille de l'opération, elle n'a pas été prise en charge par l'ANRU. La Ville de Lannion et Côtes d'Armor Habitat ont tout de même décidé d'engager le programme en démarrant par le plus petit quartier du parc de logements sociaux de Lannion : Ar Santé ancien.

Les financements de cette opération se sont faits sur des crédits de droits communs (programmation logements, démolition-reconstruction...).

Ce programme répondait à plusieurs objectifs :

  • Améliorer la mixité sociale en répartissant de façon homogène les logements sociaux sur l'ensemble du territoire,
  • Mieux intégrer le quartier d'Ar Santé dans le tissu urbain en l'ouvrant sur la ville,
  • Réaménager les espaces publics et intégrer un local de quartier,
  • Renouveler l'offre du parc de logements sociaux en offrant des logements neufs en adéquation avec la demande actuelle,
  • Proposer un accompagnement spécifique aux habitants du quartier qui sont majoritairement des personnes âgées,
  • Faire travailler l'ensemble des acteurs sur l'appropriation du projet et la valorisation du quartier.

A terme, ce sont 127 logements qui ont été démolis. 105 logements ont été reconstruits sur le site et 110 sur des sites de redéploiement répartis sur le reste du territoire de la commune (Rosalic, Kerlitous, Buhulien). Les logements réalisés présentent une diversité dans la construction : pavillons, maisons de ville, petits collectifs.

Les acteurs de la requalification urbaine

Dans l'opération d'Ar Santé ancien :

Côtes d'Armor Habitat était maître d'ouvrage des opérations de démolition, construction et reconstruction de logements sociaux, La ville de Lannion était maître d'ouvrage de l'aménagement ou du réaménagement des espaces publics participant à l'amélioration du cadre de vie des habitants, Ces deux partenaires ont travaillé de concert afin d'assurer une homogénéité aux différents programmes.

ar sante les acteurs 1Opérations de gestion urbaine de proximité - Accompagnement des habitants

Un travail avec les habitants a été mené dans le cadre de la Gestion Urbaine de Proximité en concertation avec le Centre Social, la Maison du Département, le CCAS. L'opération ne bénéficiant pas d'aides particulières, elle a mis du temps à se mettre en place et à démarrer. Dans ce cas précis, un Comité Technique mis en place très tôt et une permanence habitants ont permis une présence régulière sur le quartier (réunions mensuelles et bimensuelles) et une bonne information des partenaires et des habitants.

Ces rencontres régulières ont été un lien propice aux rencontres et de nombreux projets d'animations y ont vu le jour :

  • Livre mémoire : la réalisation de ce recueil a semblé être une étape importante dans le processus de requalification. En effet, les habitants du quartier, en grande majorité locataires depuis la construction du quartier, ont eu du mal à faire le deuil de leurs bâtiments. L'opération qui ne bénéficiait pas de financement spécifique s'est faite sur une durée très longue et les habitants du quartier ont eu tout le temps de se souvenir et de raconter « à l'envie » les anecdotes qui faisaient la vie du quartier. Des ateliers mémoires animés par le Centre Social ont permis de récolter les premiers éléments. Une action financée, dans le cadre du contrat de ville, a permis de financer une biographe chargée de récolter la parole des habitants. La « matière » brute a été retravaillée avec l'aide des habitants et a donné lieu à un ouvrage « Ar Santé change de visage ».
  • ar sante les acteurs2 Photos géantes : parallèlement à ce travail, un groupe d'habitants a récolté une banque d'images importantes reprenant les temps forts du quartier (fête de quartier, pique nique...). Une exposition photos a été réalisée dans les locaux de proximité voués à la démolition. Pour faire connaître l'opération de requalification urbaine et l'exposition photos, un photographe professionnel a réalisé des clichés des habitants (volontaires) du quartier. Ces photos géantes ont été exposées dès le démarrage du projet et ce jusqu'à la démolition des bâtiments HLM.
  • Spectacle : émanation des ateliers «mémoire» et de la permanence habitants, le spectacle, financé dans le cadre du contrat de ville, est l'aboutissement d'un travail entre les habitants du quartier, les services de la ville, les partenaires associatifs et une troupe de théâtre de Lannion : l'association Maldoror. Le spectacle qui devait relater la vie du quartier de sa construction à son renouvellement est rapidement devenu, grâce à la vitalité et l'inventivité de la troupe de théâtre, une performance proche de l'univers de « Royal de Luxe ». Deux séances jouées au pied des immeubles ont comblé de joie habitants et lannionnais.

Les aménagements réalisés

Les projets de logements

A ce jour, l'opération de requalification urbaine d'Ar Santé est arrivé à son terme. Pour autant, le site n'a pas encore reçu tous les projets :

  • un projet comprend deux bâtiments de 16 logements collectif (dont 5 logements adaptés) et 4 pavillons jumelés deux à deux. Les travaux sont actuellement en cours
  • un programme collectif en accession sociale est programmé.

Le quartier n'est donc pas complètement achevé et les espaces extérieurs ne seront véritablement terminés qu'à l'issue des programmes de construction.

L'architecte de l'opération, MOSTINI de Morlaix, a proposé un projet d'aménagement du quartier comprenant espaces verts (forêt de bambous), espaces de rencontre et espaces résidentiels.

Des études complémentaires sont en cours pour créer des espaces de jeux de proximité pour les enfants.

les projets d'équipements

Un local de quartier, Ti Koad, a été intégré au projet en remplacement des locaux de proximité réalisés dans les années 90 avec un financement "Politique de la Ville" (Convention Ville-Habitat). Le diagnostic de l'époque avait mis en avant le manque de locaux d'accueil pour les habitants (LCR, maison de quartier...). Des financements d'État avaient permis de réaliser dans les sous-sols HLM des locaux d'animation qui servaient à la fois pour le service enfance-jeunesse centre de loisirs de proximité, accompagnement à la scolarité, lieu d'accueil pour les ados et salle pour les associations du quartier. Ces locaux, malgré leur manque de fonctionnalité, ont perduré jusqu'à l'opération de requalification urbaine. Bien fréquentés, ils ne pouvaient disparaitre dans la démolition, c'est donc le nouvel espace Ti Koad qui a remplacé les anciens locaux. Dès la définition du projet, les habitants, au travers de la permanence habitants, ont participé au projet, des locaux spécifiques enfants et jeunes ont été créés et un espace spécifique habitants également. La gestion du local, animée par le Centre Social, est devenue plus collégiale et les habitants en sont partie prenante.

Hôtel de Ville

Place du Général Leclerc
22303 Lannion

Tél : +33 2 96 46 64 22
Fax : +33 2 96 37 17 03

Du lundi au vendredi
8h 12h - 13h30 17h30
Le samedi 9h 12h

Etat Civil

Lundi Mardi Mercredi et Vendredi:
8h-12h / 13h30-17h30.
Jeudi: 8h-12h.
Samedi: 9h-12h.
Passeports et cartes nationales d'identité : uniquement su rendez-vous.

Webencheres

Ventes aux enchères des occasions de la ville de Lannion.

logo webencheres

Espace familles

Ce portail présente de nombreux avantages : démarches simplifiées, informations personnalisées, paiements sécurisés en ligne, accès 7j/7 et 24h /24.

bandeau espace famille lannion

https://www.espace-citoyens.net/ville-lannion/espace-citoyens/