Rue de Tréguier

L'aménagement de la rue de Tréguier et de la place du Marchallac’h se termine ce vendredi 12 avril. Cette rue de centre-ville est désormais accessible pour les personnes à mobilité réduite, la vitesse des véhicules y est régulée grâce à un rétrécissement de chaussée et des priorités à droite, de la rue Forlac'h jusqu'au rond-point de la Poste.

Avancement

100%

Un chantier, plusieurs objectifs

  • faciliter les circulations douces depuis les parkings, en élargissant les cheminements piétons
  • valoriser le patrimoine bâti, les commerces et l’entrée de ville
  • limiter les nuisances causées par la circulation : améliorer le contraste visuel entre les espaces, rétrécissements de chaussée, traversées sécurisées
  • améliorer le cadre de vie en centre-ville
  • installation de conteneurs enterrés sur le Marchallac’h
  • créer un sens unique de circulation sur le parking.

Contrairement à la rue Ernest Renan, les pavés centraux ont été collés sur l'enrobé. La chaussée auparavant en dôme a été retravaillée en cuvette : l'eau, au lieu de ruisseler vers les maisons et les commerces, s'écoule au centre de la rue. Une étude de conception poussée a permis des aménagements de sous-sol conséquents pour éviter les dégâts qui ont eu lieu sur la rue Ernest Renan.

Place du Marchallac'h

Ici, c'est l'entrée du parking qui a été retravaillée : un sens unique de circulation, avec une entrée et une sortie, facilitera les déplacements. L'accessibilité de la supérette est améliorée, avec des places PMR et un accès pour les livraisons. Des places pour les motos éviteront les stationnements devant le monument aux morts. Les containers enterrés pour les déchets n'attendent que les garde-corps pour être mis en service.

L'ancien couloir de circulation devient une rue de centre-ville, interdite aux poids-lourds (sauf services et livraisons au centre-ville). Les plantations et la pose du mobilier urbain, tout comme les signalisation horizontales et verticales, seront réalisées dans les prochaines semaines par les services techniques municipaux.

Budget

Le montant de l’opération se monte à 930 000 € avec une recette de l’Etat (Dotation de soutien à l’investissement Local) à hauteur de 500 000 €.